Ressources relatives à l'USICA

La loi sur l'innovation et la concurrence aux États-Unis (USICA) a été adoptée par le Sénat américain en juin 2021 pour contrer l'influence croissante de la Chine dans les domaines de la science, de la technologie et de la fabrication de pointe.

Ce qui est inclus dans le projet de loi

Les principaux éléments du projet de loi comprennent des investissements dans la fabrication nationale de « secteurs stratégiques », comme les puces informatiques et les EPI.

La Loi sur le commerce de 2021 est également incluse, ce qui rétablirait certaines exclusions à l'article 301. De plus, en vertu de l'USICA, les importateurs de produits du Système généralisé de préférences (SGP) pourraient être remboursés rétroactivement pour certains droits payés et n'auraient plus à payer de droits et de tarifs sur les importations du SGP jusqu'au 1er janvier 2027, date à laquelle le SGP expirera à nouveau.

En outre, l'USICA renouvellerait le programme Miscellaneous Tariff Bill (MTB) jusqu'au 31 décembre 2023, ce qui serait rétroactif pendant quatre mois avant la promulgation du projet de loi, offrant des réductions et suspensions tarifaires temporaires sur certaines importations américaines.

Déterminez l'impact potentiel sur votre entreprise

Découvrez les éventuels remboursements de droits de douane si l'USICA devient une loi* avec notre outil de recherche des tarifs américains. Effectuez une recherche instantanée par HTS (Harmonized Tariff Schedule) et estimez dès aujourd'hui le montant de votre remboursement de droits rétroactif.

Ressources de America COMPETES

La Chambre des représentants des États-Unis a passé la loi américaine COMPETES en février 2022, en réponse à l'USICA du Sénat.

Ce qui est inclus dans le projet de loi

Dans le cadre de la loi américaine COMPETES, les produits GSP seront renouvelés dans un délai plus court, jusqu'au 1er janvier 2024. Le programme MTB serait renouvelé à peu près pour la même période que sous USICA, soit jusqu'au 31 décembre 2023.

Une disposition uniquement incluse dans ce projet de loi est la loi sur la sécurité des importateurs (Importer Security & Fairness Act), qui traite des envois de valeur de minimis et interdirait l'utilisation de la règle de minimis pour certaines marchandises, comme celles qui sont à la fois des économies de marché et sur la liste de surveillance du U.S. Trade Representative (USTR). La valeur actuelle de minimis aux États-Unis est de 800 $, ce qui signifie qu'il est possible d'importer des envois d'une valeur inférieure ou égale à 800 $ sans payer de droits, taxes ou frais.

Notamment, la loi américaine COMPETES ne contient pas de dispositions relatives aux tarifs chinois de la section 301.

*L'USICA et la loi America COMPETES sont actuellement des projets de loi et ne sont pas encore passés. Certains aspects des projets de loi peuvent changer et des amendements peuvent être apportés. Les informations fournies dans la présente ne garantissent aucun remboursement et il convient de ne pas s'y fier indûment. Un examen approprié et une analyse approfondie sont nécessaires pour déterminer le résultat.

Outil de recherche des tarifs américains

Produits soumis à des droits de douane supplémentaires

375 milliards de dollars de produits dans diverses catégories de capitaux, d'intrants intermédiaires et de biens de consommation. Il existe quatre listes de tarifs douaniers imposés jusqu'à présent.

Taux de droits supplémentaires

Les taux de droits supplémentaires vont de 7,5 % (liste 4a - 125 milliards de dollars) à 25 % (listes 1-3 - 250 milliards de dollars).

Mesure commerciale active ?

Oui. En cours depuis juillet 2018.

Voir les informations concernant les produits concernés par cette mesure commerciale

Examinez les listes d'exclusions accordées à certains produits.

Obtenez plus de détails sur la situation

Possibilité d'exclusion

L'USTR a créé un processus d'exclusion de produits, par lequel les entreprises peuvent demander une exemption des augmentations tarifaires de la section 301 pour des importations spécifiques. L'USTR a déclaré que les décisions d'exclusion de produits seraient prises au cas par cas.

Commentaires/demandes d'exclusion/demandes de prolongation

La période pour demander une exclusion est terminée, et il n'y a plus de dossiers ouverts pour demander l'extension d'une exclusion. L'USTR a déclaré ce qui suit lors de l'audition du Sénat concernant l'agenda commercial 2020 du président en juin 2020 : L'USTR n'envisage pas l'extension automatique des exclusions précédemment approuvées. Au contraire, avant qu'un groupe d'exclusions n'expire, l'USTR a publié un avis dans le Federal Register demandant au public de se prononcer sur l'opportunité de prolonger ces exclusions particulières pour une durée maximale d'un an.

Dossiers publics
L'USTR invite les parties intéressées à soumettre des commentaires sur les dossiers publics indiqués.

Rapport de synthèse CRS - août 2020

 

Obtenez des solutions commerciales et tarifaires de C.H. Robinson

Laissez nos experts vous guider dans le paysage actuel. Commencez par une consultation gratuite.

L'ensemble du contenu et des documents abordés dans le présent document sont uniquement destinés à des fins d'information et ne constituent pas un avis juridique. Vous devez toujours vérifier indépendamment le Code of Federal Regulations (CFR) correspondant et, si nécessaire, consulter l'agence fédérale concernée (par exemple, CBP, USTR) et/ou un conseiller externe en cas de question ou de doute. Les informations contenues dans ce site sont la propriété de C.H. Robinson. Toute transmission ou utilisation sans la permission et l'approbation de C.H. Robinson n'est pas permise ou autorisée.