Commerce récent & Perspectives tarifaires

21 septembre 2022 | Carlos Banda Directeur, Gestion des comptes

vue aérienne d'un porte-conteneurs guidé vers le large 
Les dernières nouvelles sur la frontière sud - Une mise à jour sur la facilitation du commerce et des transports

Les développements récents pour notre pays voisin au sud méritent d'être examinés de plus près. Qu'il s'agisse des règlements de différends que les États-Unis et le Canada ont initiés avec le Mexique ou de l'introduction d'un nouveau programme destiné à rationaliser les transactions d'importation et d'exportation le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, lisez ce qui suit pour comprendre les effets que ces changements peuvent avoir sur votre chaîne d'approvisionnement et identifier les mesures que vous devriez envisager dès maintenant pour atténuer les risques et maximiser les possibilités d'économies.

Écoutez la perspective tarifaire de cette semaine sur le site & (enregistrée en anglais) :

Audio for an update on trade and transportation facilitation on the Southern border
Règlement des différends initié dans le cadre de l'accord États-Unis-Mexique-Canada

Les États-Unis et le Canada ont entamé des consultations de règlement des différends avec le Mexique dans le cadre de l'accord États-Unis-Mexique-Canada (USMCA). Les parties ont entamé ce qui pourrait être un long processus de consultations et de procédures formelles de groupes spéciaux en vertu du chapitre 31 (Règlement des différends) de l'accord commercial.

S'il s'avère que le Mexique enfreint les termes de l'USMCA et que les parties ne parviennent pas à trouver une solution, les États-Unis et le Canada seraient autorisés à suspendre l'application des avantages accordés au Mexique, ce qui pourrait entraîner l'imposition de tarifs de rétorsion.

Les consultations portent sur les mesures prises par le gouvernement mexicain qui affectent les intérêts du secteur de l'énergie des États-Unis et du Canada en faveur de l'entreprise publique mexicaine, Comisión Federal de Electricidad (CFE), et de la compagnie pétrolière et gazière, PEMEX.

La réforme énergétique du Congrès mexicain : Un regard plus attentif

En 2013, le Congrès mexicain a adopté une réforme de l'énergie, autorisant les investissements étrangers dans le secteur de l'énergie, qui avait été fortement réglementé pendant des décennies. En 2018, le paysage politique du Mexique a changé avec l'élection d'un nouveau président.

Pendant la transition du nouveau gouvernement, les représentants des administrations existantes et entrantes ont participé conjointement aux derniers cycles de négociations de l'USMCA. Le nouveau gouvernement a demandé qu'un libellé spécifique soit inclus dans le chapitre 8 (Reconnaissance de la propriété mexicaine des hydrocarbures), indiquant que le Mexique conserve le droit de réformer son régime juridique et conserve la propriété de ses hydrocarbures. Ce libellé est maintenant au centre du litige.

Depuis l'entrée en fonction de la nouvelle administration, le Mexique a poursuivi les changements dans sa politique énergétique. En 2021, le Mexique a modifié la loi sur l'industrie de l'énergie électrique afin de donner la priorité à l'électricité produite par la CFE sur celle des concurrents privés. Le Mexique a également empêché les entreprises d'exploiter les énergies renouvelables et a restreint l'importation d'électricité et de carburant, comme le permettait la législation de 2013. Plus récemment, en 2022, le gouvernement a exigé que l'opérateur national du gaz, Centro Nacional del Control del Gas (CENEGAS), démontre que le gaz naturel provenait spécifiquement de PEMEX.

Implications potentielles pour les entreprises américaines et canadiennes basées sur le différend

Le différend peut avoir des implications importantes dans le secteur énergétique nord-américain. Les règles de procédure de l'USMCA permettent à un panel de prendre en compte les points de vue écrits soumis par des entités non gouvernementales au cours du différend.

Il sera intéressant de voir si les entreprises canadiennes et américaines y participent, étant donné leurs intérêts économiques en la matière. Si aucun accord n'est conclu et que les États-Unis et le Canada imposent des tarifs de rétorsion, ceux-ci peuvent être imposés sur tout produit exporté du Mexique. Cela pourrait avoir un impact sur de nombreuses chaînes d'approvisionnement américaines et canadiennes et sur le coût total au débarquement.

Pour l'instant, les parties ont jusqu'au 3 octobre 2022 pour résoudre cette question par des consultations. Cette semaine, le secrétaire d'État américain John Blinken a rencontré le président mexicain Andrés Manuel López Obrador et ce sujet était très probablement à l'ordre du jour, étant donné les commentaires faits le lendemain par le président mexicain lors de sa conférence de presse quotidienne.

Rationalisation des passages du transport frontalier à la frontière sud

Les autorités mexicaines ont déployé le programme Aviso de Cruce (AVC) le 1er août 2022. Le programme est destiné à remplacer les options Documento de Operacion para Despacho Aduanero (DODA) et Proyecto de Integración Tecnológica Aduanera (PITA). L'objectif du programme est de rationaliser les transactions d'importation et d'exportation le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique en reliant les manifestes de fret à un véhicule de transport à l'aide d'étiquettes RFID.

Cependant, le déploiement du programme ne s'est pas fait sans heurts. Les deux agences concernées - le Servicio de Administración Tributaria (SAT) et l'Agencia Nacional de Aduanas (ANAM) - ne partageaient initialement pas des informations complètes via leurs systèmes. Cela a causé des problèmes majeurs le long de la frontière car les transactions n'étaient pas appariées dans le système SAT, le système responsable de la collecte des recettes. Jusqu'à ce que les deux agences soient en mesure de se coordonner davantage pour une mise en œuvre simplifiée, la mise en œuvre de ce programme a été mise en attente jusqu'à nouvel ordre.

Restez informé des développements

C.H. Robinson continue à suivre de près tous les derniers développements. Abonnez-vous à nos Avis aux clients et à nos Aperçus sur le commerce et les tarifs pour être informé des changements. Contactez l'un de nos experts en politique commerciale pour en savoir plus.


Nos informations sont compilées à partir d'un certain nombre de sources qui, à notre connaissance, sont exactes et correctes. L'intention de notre société est toujours de présenter des informations exactes. C.H. Robinson n'accepte aucune responsabilité pour les informations publiées dans ce document.

Examen des perspectives récentes

warehouse employees looking at a clipboard with freight boxes

Vous avez des questions sur le commerce ou les tarifs douaniers ?